Canada French News Updates

CODP: “Protéger et faire respecter les droits de la personne durant l’éclosion de « variole du singe » “

TORONTO – La Commission ontarienne des droits de la personne (CODP) a lancé un appel au sujet de la « variole du singe », demandant de protéger et de faire respecter les droits de la personne pendant l’épidémie. 

Dans un communiqué, la CODP écrit que “le combat que livre le monde contre l’éclosion continue de « variole du singe » soulève plusieurs questions très préoccupantes de droits de la personne”.

“La HIV & AIDS Legal Clinic Ontario (HALCO) et d’autres organisations ont fait part d’importantes préoccupations relatives à l’homophobie, à la stigmatisation et à la discrimination dont font l’objet les membres de la communauté LGBTQ2S+ en raison de l’éclosion de « variole du singe ». Des commentaires homophobes ont été rapportés dans les médias sociaux et d’autres forums en ligne. De plus, les  références au fait qu’il s’agirait d’un « virus africain », accompagnées d’illustrations dans les médias de patients africains atteints de la maladie, sont discriminatoires et sources de stigmatisation”. 

“Les gestes discriminatoires commis à l’endroit d’une personne ou communauté quelconque en raison de son association, présumée ou autre, au virus de la « variole du singe » sont interdits aux termes du Code des droits de la personne de l’Ontario. Le virus de la « variole du singe » ne touche pas uniquement les personnes d’une orientation sexuelle, d’une identité sexuelle ou d’une race particulière, ni d’un lieu d’origine particulier”.

“Nous devons tenir compte des leçons tirées des épidémies de VIH/sida, SRAS et COVID-19. La stigmatisation, la discrimination et le harcèlement n’accroissent pas la sécurité des membres du public. Au contraire, ils isolent certains groupes de personne, perpétuent les stéréotypes et répandent la peur. Cette peur peut dissuader certaines personnes à obtenir des soins médicaux d’urgence et empêcher les responsables de la santé publique de suivre l’évolution du virus”. 

“La CODP encourage la population à se protéger contre le virus de la « variole du singe » en suivant les conseils les plus à jour des responsables de la santé publique. Les réactions issues de stéréotypes ne doivent pas remplacer les mesures responsables fondées sur des données probantes”.  

“Le ministère de la Santé de l’Ontario collabore avec Santé publique Ontario, l’Agence de la santé publique du Canada et les bureaux de santé publique locaux pour assurer le suivi des cas recensés en Ontario. Pour obtenir des conseils à jour et en apprendre davantage sur le virus de la « variole du singe », consultez le site Web de Santé publique Ontario”.

Aussi, concernant le nom de la maladie, l’Organisation mondiale de la Santé a annoncé qu’elle changerait le nom du virus pour minimiser la stigmatisation et le racisme. De nombreux scientifiques et chercheurs du domaine de la santé ont aussi réclamé que le nom soit changé.

Image by Alexandra_Koch from Pixabay

Leave a Reply


cnmng.ca ***This project is made possible in part thanks to the financial support of Canadian Heritage;
and Corriere.ca

“The content of this project represents the opinions of the authors and does not necessarily represent the policies or the views of the Department of Heritage or of the Government of Canada”