Culture French News Updates World News

Sortie de “Eremita d’amore”  de Sal Marchese: pas seulement une chanson

AGRIGENTO –  Á partir d’aujourd’hui 7 octobre sur les chaînes officielles Vevo, Facebook et Instagram de l’artiste, ainsi que sur les différentes plateformes de musique digital, est en ligne la pièce musicale et le clip vidéo “Eremita d’amore” (“Hermit d’amour”) de l’auteur-compositeur-interprète sicilien Salvatore “Sal” Marchese (dans l’image). L’artiste, qui se définit comme “une âme insulaire et un esprit international”, a réalisé un véritable hymne à l’amour qui part du profane et arrive au sacré. 

En effet, le texte et le clip vidéo ne racontent pas “seulement” amours révolus, mais ils sont aussi une invitation à l’amour universel, à l’accueil et l’ouverture aux autres. Une mélodie entraînante que vous prend, car seule la vraie musique pop italienne parvient encore à faire. Une chanson hors du temps, comme son auteur et interprète. Oui, parce que Sal Marchese – qui a toujours écrit des poèmes et des fables pour enfants – est un personnage difficile à étiqueter ou à classer.

Salvatore est instituteur, poète et écrivain, chantre, journaliste et fondateur de l’Association charismatique catholique : « Je suis Maria ». Il a été aux États-Unis d’Amérique et au Canada, où il a donné des spectacles de chant et des récitals de poésie dans les universités et centres culturels de New York, San Francisco, Los Angeles, San Diego et Edmonton.

Depuis novembre 2008, après une brève expérience dans le groupe de prière du “Renouveau dans l’Esprit” de sa ville, et dans d’autres groupes catholiques de Milan, Marchese a entamé un chemin rapide de conversion qui, ces dernières années, l’a amené à faire quelques voyages de la Foi (Loreto, Medjugorje, Lourdes, Assise, Bethléem, Nazareth, Jérusalem et Jéricho).

Il semble sorti d’une autre époque, un personnage hors du temps qui, grâce à son charisme mystique, il est capable d’être entendu et apprécié de tous, au-delà du groupe d’âge, de la culture et de la nationalité. La pièce musicale, enregistrée aussi en espagnol et en français, a été enregistrée en Sicile dans les studios Circuiti Sonori Indie Label de Armando Cacciato et arrangé par le directeur d’orchestre sicilien Emanuele Di Bella. La réalisation du clip vidéo a en revanche été confiée au cinéaste et acteur Angelo Maria Sferrazza, au nom de la Ruah Production Stories à Rome.

Voici la vidéo de la chanson (la page Facebook officielle est ici)

Leave a Reply


cnmng.ca ***This project is made possible in part thanks to the financial support of Canadian Heritage;
and Corriere.ca

“The content of this project represents the opinions of the authors and does not necessarily represent the policies or the views of the Department of Heritage or of the Government of Canada”